Honorine Folie, Massages & Accompagnements Bien-Être à Trélazé

26 Boulevard André Dautel, 49800 Trélazé
Indisponible aujourd'hui
06 37 63 10 44

Honorine Folie, Massages & Accompagnements Bien-Être à Trélazé

26 Boulevard André Dautel, 49800 Trélazé
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 37 63 10 44

Naturopathie/bien-être

Les beaux jours arrivent amenant avec eux les moustiques… ces vicieuses petites bêtes qui vous piquent, sans que vous ne vous en aperceviez, mais qui vous laisse de belles cloques qui vous grattent ensuite pendant un petit moment.

Cependant, il existe quelques astuces naturelles pour vous en protéger !

Astuce n°1 : par les plantes

1- La citronnelle

L’odeur citronnée de cette plante à la capacité d’éloigner les moustiques.
Pour diversifier vos plantations, pensez également au thym citronnelle, à la verveine citronnelle ou encore à la mélisse dont l’odeur citronnée est tout aussi prononcée et efficace ; par ailleurs, la mélisse est une compagne parfaite pour toutes les plantes et son parfum citronné refoule également les pucerons et les mouches.

2- La menthe

La menthe est une plante aromatique très odorante dotée de nombreuses vertus médicinales. Utilisée dans différentes recettes alimentaires,cette plante possède également des vertus anti-moustiques.
De plus, l’essence de menthe est aussi très efficace contre la reproduction des moustiques.

3- La lavande

Plante décorative et multi-usage, la lavande possède une odeur qui déplaît fortement aux moustiques.

4- Le géranium

Le géranium se décline dans une multitude de parfums (rose, de citronnelle ou encore térébenthine), son odeur très marquée voire entêtante déplait aux moustiques et aux guêpes.
Le géranium à la citronnelle est d’ailleurs souvent utilisé comme plante anti-moustiques. Pour l’utiliser de façon optimale, il suffit de froisser son feuillage et appliquer cet agrégat sur les parties de votre corps exposées aux moustiques (cou, jambes, les mains, etc.).

5- Les alliacés

Dégageant une odeur particulièrement désagréable, les aillacés tels que l’ail, l’oignon ou la ciboulette ont également cette propriété répulsive. On pourra donc en disposer en abondance sur la table extérieure, voire même les frotter directement sur la peau pour un effet maximum.

6- Le basilic

Le basilic est une plante qui ne vit pas plus d’un an, repousse elle les mouches et les moustiques.
Plante polyvalente, elle peut aussi vous soulager des piqûres de moustique. Pour cela, froissez quelques feuilles de basilic dans vos mains pour libérer ses huiles naturelles. Puis frottez-les contre la piqûre de moustique pour stopper la démangeaison.
 

L’avantage de ces plantes est que vous pouvez aussi bien les planter autour de votre terrasse, que dans des pots sur votre balcon ; et cerise sur le gâteau, vous pouvez également utiliser vos alliacés, le basilic et la menthe pour certaines de vos préparations culinaires et la lavande pour parfumer vos armoires. Une double utilité, non des moindres, alors pourquoi s’en priver ?!

Astuce n°2 : par les huiles essentielles

Les produits anti-moustique du commerce sont efficaces, mais leur composition laisse à désirer. En particulier pour les bébés et les jeunes enfants, il est déconseillé d’utiliser  qui contiennent le fameux DEET.
Heureusement il existe des alternatives naturelles grâce à des recettes maison composées d’huiles essentielles – et hydrolats pour les plus petits – pour tenir éloignés les moustiques et ainsi protéger toute la famille !

Huile anti-moustiques (adultes, hors femmes enceintes ou allaitantes)*

Huile essentielle de Citronnelle : 1 ml

Huile essentielle de Géranium Egypte : 1 ml

Huile végétale d’Andiroba : 5 ml

Huile végétale de noyau d’Abricot : 43 ml

Préparation : Verser l’ensemble des huiles essentielles et végétales dans un flacon spray de 50 ml. Agiter. C’est prêt !

Mode d’emploi : Vaporiser sur l’ensemble des zones découvertes pour vous protéger des piqûres de moustiques en été.

 

Spray anti-moustiques pour les plus jeunes (bébés et enfants de moins de 6 ans)

15 ml d’hydrolat de laurier

15 ml d’hydrolat de géranium

15 ml d’hydrolat de lavande

Préparation : Verser l’ensemble des huiles essentielles et végétales dans un flacon spray de 50 ml. Agiter. C’est prêt !

Mode d’emploi : Vaporiser sur l’ensemble des zones découvertes et la moustiquaire.

Que faire si la piqûre est déjà là ?

Pour les adultes : Dans un roll-on de 10 ml, mettre 10 gouttes d’HE de lavande aspic et compléter le flacon par une huile végétale (de votre choix, par exemple l’amande douce pour son côté apaisant ou le Calendula). Appliquer sur la piqûre, toutes les heures jusqu’à amélioration.

Pour les enfants, à partir de 6 ans : On ne mettra que 6 gouttes d’HE de lavande aspic dans le roll-on de 10ml, avec l’huile végétale choisie. Appliquer sur la piqûre, 3 fois par jour.

Pour les bébés, à partir de 6 mois : Mélanger dans un flacon à parts égales de l’hydrolat de lavande et de l’hydrolat de menthe. Appliquer quelques gouttes sur la piqûre, à renouveler 2 à 3 fois.

Astuce n°3 : le citron piqué de clous de girofle

Prenez un citron, coupez-le en 2. Plantez-y quelques clous de girofle. Et déposez-les, par exemple, dans votre séjour.
L’odeur du citron et du clou de girofle est détestée par les moustiques. Ils devraient donc rapidement rebrousser chemin et ne plus rentrer chez vous !
Au bout de quelques jours, vous verrez la pulpe du citron se colorer et prendre une teinte marron. Ne vous inquiétez pas, cette réaction est naturelle !
Vous pouvez garder les mêmes citrons 2 à 3 semaines, après quoi vous pourrez renouveler l’opération avec de nouveaux citrons et clous de girofle.

Astuces bonus

Les moustiquaires, à poser sur vos fenêtres, lits des plus jeunes.
Les vêtements, seule barrière entre vous et les moustiques en soirée – on évitera, cependant les vêtements collants ou moulants.
Renoncer au parfum. Et oui, malheureusement les moustiques sont attirés par les parfums. Limitez donc son usage en été, de même que les produits lavants et crèmes trop parfumés. Néanmoins, le vrai Monoï peut être une bonne alternative ! Il est reconnu en Polynésie comme répulsif, mais également pour ses vertus antiseptiques – calmant ainsi les démangeaisons – grâce à son huile de Tamanu.
Attention à la lumière qui attire les moustiques. Ne restez donc pas proche d’une source de lumière ou d’un feu. L’éclairage aux bougies et/ou au torches à la citronnelle est plus approprié et en plus ça donne un petit effet cocooning
L’entretien régulier des points d’eau de votre jardin – Se débarrasser de toute eau stagnante, qui sont des lieux propices à la ponte des moustiques.

*Source : http://blog.aroma-zone.com/zoom/comment-se-proteger-des-moustiques/


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.